Evernote ou OneNote ?

Le débat afin de savoir quel est le meilleur outil de prise de notes entre Evernote et OneNote est un grand classique du net.

Pour ma part, j’ai fait un premier billet sur Evernote et je me suis penché intensivement sur OneNote très récemment.

Commençons par présenter OneNote : il s’agit de l’outil de prise de notes crée par Microsoft et proposé gratuitement sur Windows 10.

Il vous propose de créer des Notebooks (des carnets) qui comportent des Sections, ces Sections comportant des pages de notes.

La première chose qui saute aux yeux est que Onenote est très bon dans l’édition, que ce soit de textes, d’images et de dessins. Le grand nombre de rubans amène de nombreuses options d’édition. C’est l’école MS-Office.  Il est possible d’attacher un document n’importe où dans la page de la note.

J’ai essayé l’expérience OneNote pendant un bon mois. J’ai crée des Notebooks, des notes, mis des marqueurs à mes notes (des tags visuels avec icônes), partagé des carnets, utilisé l’outil de capture d’images et l’extension web via Firefox pour capturer du contenu web. J’étais déterminé à passer sous OneNote sérieusement parce que mon abonnement Evernote était arrivé à son terme.

En un mois, je me suis aperçu des forces et des faiblesses de OneNote par rapport à Evernote.

Avantages de OneNote
  • La capture d’écran. L’outil est très bien fait et fonctionne parfaitement. Les images capturées s’insèrent automatiquement dans la même note.
  • Transformer les textes manuscrits ou photographiés en texte éditable : je dois dire que c’est assez impressionnant et très, très efficace.
  • Les capacités d’édition puissantes.
Faiblesses de OneNote
  • Option de partage limitée : seul un carnet être partagé, pas un note seule.
  • Impossible d’importer un fichier dans une note via l’application Android (ou alors je n’ai rien compris…).
  • Pas possible d’ouvrir une note ou plusieurs notes dans une fenêtre séparée.
  • Pas possible de classer les notes par ordre alphabétique ou par date de création, elles se déplacent uniquement manuellement.
  • Attacher un document n’importe où dans la page apporte une certaine flexibilité mais je trouve au final que cela manque d’ordre en fait avec des .pdf qui se baladent n’importe où dans la page.
  • Interface trop fouillis à mon goût (critère très subjectif).
En conclusion : Evernote l’emporte assez facilement en fait

Evernote est plus efficace dans l’organisation du rangement et peut contenir des fichiers de différents formats.

L’utilisation de tags est également plus facile dans Evernote et la recherche dans ces tags est assez efficace. OneNote utilise des marqueurs et non des tags, ce qui me convient moins.

Pour terminer, la synchronisation me laisse perplexe dans OneNote. Il faut ouvrir les notebooks et les synchroniser presque manuellement. C’est lent, très lent. Dès qu’on dépasse les 7-8 notebooks sous Android, ca devient même inquiétant de lenteur. Sous plusieurs appareils, la gestion de la synchronisation des notebooks devient problématique et engendre quelques conflits de sauvegarde, sans perte de notes ou de contenu heureusement.

Sous Evernote, la synchronisation ne se fait pas remarquer, elle se fait en silence, que vous ayez 2 ou 10 carnets.

Au final, ce mois intégralement sous OneNote m’a enfin permis d’avoir un avis sur les deux outils.

Evernote est l’outil qui me correspond le mieux. J’ai repris un abonnement Premium et mon workflow habituel. J’ai même maintenant l’opportunité d’utiliser Evernote au travail et j’ai déjà converti une collaboratrice à son usage.

La simplicité est du côté d’Evernote, ainsi que la fiabilité. J’aime son approche en trois colonnes, aux couleurs calmes et apaisantes, au partage facile des carnets ou d’une simple note. Bref, je m’y retrouve et m’y sens bien pour aller de l’avant.